ENFANCES VIVIEN

 

Manuscrit : BNF : fond français 24369-70

Vers : 5204

Laisses : 

Date de composition : après 1204 selon Léon Gautier et en 1205 selon Levy.

Langue : 

Edition : 1) Carl Walhund et Hugo von Felitzen, Upsala-Paris, 1895.

              2) Magali Rouquier, Textes Littéraires Français, Genève, Droz, 1997.

Traduction : Léon Gautier.

Cette chanson appartient au Cycle de Guillaume d'Orange.

 

Garin, le père de Vivien – âgé de sept ans – est emprisonné à Luiserne en Espagne par le païen Marados qui lui demande comme rançon son fils Vivien. Garin accepte les conditions du païen et Vivien lui est livré. Au moment où les païens s’apprêtent à torturer Vivien, une armée entre dans la ville et la brûle. Les païens fuient, Vivien est libéré et vendu à Mabile, femme du marchand Godefroi. Mabile propose à Vivien de faire croire à Godefroi, absent depuis sept ans, qu’il est leur fils. Godefroi revient de la foire enrichi et heureux d’avoir un héritier, il tente d’initier Vivien au négoce. Vivien fait un piètre marchand. Il ne sait pas compter et se fait berner dans l’exercice de la vente et de l’achat. Il ne rêve que de combattre les Sarrasins, et lève une armée de marchands. Au terme de nombreuses batailles, Vivien et les marchands – aidés par l’armée du roi Louis et par Guillaume – parviennent à conquérir Luiserne.

 

 

Retour au Sommaire